SYSTÈME V6

 

 

Introduction :

 

Encore une fois, un maillon faible remplacé et un autre apparait. Cette fois ce n’est pas l’émetteur mais bien la source qui est suspectée.

 

C’est ainsi qu’est naît le projet contrôle de volume actif 6 canaux

 

Retour à la source :

 

Le DCX est une machine qui travail en numérique. Le signal entrant en analogique doit être converti en numérique afin d’être traité pour ensuite le convertir à nouveau en analogique afin de l’envoyer aux amplis qui eux ne peuvent pas traiter le signal directement en numérique.

L’objectif est donc de supprimer une conversion en amenant le signal audio en numérique jusqu’au DCX.  Une seul conversion numérique analogique ce qui réduit la détérioration du signal.

 

Une deuxième étape consiste à modifier le DCX afin de l’améliorer. Pour plus de détail veuillez-vous rendre sur la page spécialisée.

 

L’inconvénient d’attaquer le DCX en numérique est de perdre la possibilité d’ajuster le volume depuis l’ampli YAMAHA. Vouloir l'ajuster en numérique sur l’entrée du DCX est la pire erreur à commettre du fait de la perte de précision des échantillons et donc réduction de la pleine échelle.

 

Il faut donc agir sur les 6 canaux sortant du DCX. Dans ce cas il existe différentes solutions avec pour chacune des avantages et inconvénients. Celle qui sera retenu utilisera des circuits intégrés spécialisés. Je vous invite à rejoindre la page dédiée pour les détails de la conception.

Un des gros avantages du contrôle de volume actif est également la pleine dynamique du signal car les niveaux sont ajustés directement en sortie de cet appareil et non plus en jouant sur les sorties du DCX ce qui dégrade la pleine échelle des convertisseurs DAC.

 

Le DCX ne peux pas décoder un signal numérique multi-canaux. En home cinéma il faut impérativement repasser en analogique. L’introduction dans la chaine d’un SRC2496 de chez BEHRINGER semble être une solution raisonnable en rapport qualité/prix.

 

Vidéo :

 

EXIT du vidéo projecteur et acquisition d’un écran plasma de 42 pouces. Vives la lumière et adieu les remplacements de lampe mais tout ceci au détriment d’une image plus petite. On ne peut pas tout avoir !

 

 

Autres éléments de la chaine :

 

Tous les autres éléments de la chaine restent inchangés à savoir, l’ampli home cinéma, les ampli BK, la platine CD/DVD et les enceintes.

 

 

 

Conclusion :

 

Les premières impressions se fixent sur la dynamique du son. Les attaques sont très dynamiques, plus nettes et le rapport signal sur bruit est excellent. La linéarité est parfait à tout niveau de puissance.

 

Dans un deuxième temps on s’aperçoit du niveau de détail, de l’homogénéité de l’ensemble avec un son très pur. On gagne énormément dans les aigues qui contribuent à une meilleure définition de l'image audio.

 

C’est un succès !