Enceinte Principale V2

 

Introduction :

 

L’enceinte principale V1 est l’aboutissement de mon premier projet en DIY. Bien que ma satisfaction personnelle soit grande le résultat final est loin d’être parfait.

 

Suite à l’écoute d’autre systèmes à base de compression, la pureté de certains sons ont éveillés ma curiosité. La comparaison est très importante afin de savoir où l’on se situe, malheureusement c’est souvent une raison de plus pour tout reprendre à zéro.

 

Mon intérêt pour les compressions était grandissant et devenu rapidement la base d’un nouveau projet. Novice en la matière il était difficile pour moi de sélectionner ce qui pouvait me convenir d’autant plus que sur le net on trouve tout et n’importe quoi.

 

Le budget étant important il n’y avait pas de place à l’erreur. Je décide donc de rendre visite à la "maison du hautparleur" à LYON afin d'obtenir de meilleurs conseils et surtout de pouvoir juger par moi-même ce que je recherchais.

 

Après avoir passé un agréable après-midi, je suis ressortit du magasin plein de rêves et satisfait d'avoir commandé le matos un médium et une compression 1 pouce monté sur pavillon bois.

 

 

Cahier des charges :

 

Ce projet n’est qu’une évolution de la version antérieur (V1).

 

Le cahier des charges est donc simple :

 

  • On conserve la caisse
  • On conserve le HP des basses
  • On intègre le nouveau HP médium avec sa nouvelle charge
  • On intègre la compression avec son pavillon bois
  • L’ensemble doit être performant, cohérent et surtout apporter une réelle évolution.
  •  

 

Étude :

 

Une modélisation 3D vaut mieux qu’un long discours. En pratique cela permet aussi un parcours sans faute lors de la réalisation.

 

 

Les basses :

 

Le hautparleur de basse est toujours le même depuis la V1 on parle bien du fameux SP-46A/500PA.

 

 

Bien que le hautparleur de basse soit le même que celui de l’enceinte principale V1, l’accord doit être revu car la volume disponible est réduit du fait de l’augmentation de la charge du médium. On ne dispose plus que de 240L avec un accord à 38Hz. Cet accord est choisi un peu bas volontairement car j'ai prévu de relever la courbe d'équalisation dans la zone 30-50Hz: Vive les filtre actif et la multi-amplification!

L' amplificateur utilisé est le B.K de 305W RMS.

 

En simulation le rendement calculé à 1W est de 96.5dB à 41Hz et à 305W il est supérieur à 121dB. En théorie beaucoup de marge car le Pmax est de 500W RMS. On remarque que l'on perd un peu de rendement suite au nouvel accord. Mais cela se rattrapera très facilement avec un BASS BOOST dans la zone 40-80Hz.

 

L’élongation est quant à elle quasiment à son maximum dans la zone des 50HZ à puissance max des amplis soit 305W . On a même un peu de marge donc c’est parfait.

Attention tout de même en dessous de 33Hz car l’élongation monte en flèche. On peut rajouter un filtre coupe bas si problème dans certaines situations.

 

En ce qui concerne l'évent nous obtenons une vitesse de passage de  54m/s à 37Hz. Ca c'est empiré par rapport à la version précédente. Si besoin on remplacera l'évent par un plus gros.

Le Médium :

 

Les critères de choix du hautparleur de bas médium sont :

 

  • Le diamètre de 25cm afin de descendre bas et de couper le grave au plus tôt mais aussi afin de monter proprement à 2Khz.
  • Un rendement de 98dB. Proche de celui du HP de basse.
  • Le facteur de force élevé avec un BL de 15,6 ainsi qu’une masse mobile faible de 35g. (Bien que ce ne soit pas un critère reconnu)
  • La fréquence de résonance basse de 57Hz.
  • Le volume équivalent (VAS) de 41L ce qui n’est pas trop important afin de ne pas occuper trop de volume dans l'enceinte.
  • La puissance élevée 250W AES avec un SPL max de 118dB
  • Le fait qu'il m'a été conseillé par « la maison du hautparleur » et que l'on dit qu'il est une référence hors du commun en termes de sonorité et de solidité.

 

Le modèle 3431 est identique au 3430 hormis que la membrane est traitée spécialement afin de réduire au maximum les distorsions harmoniques. C'est un conseille de dernière minute donné par le service PHL.

 

Simulation du médium :

 

La charge est de type Basse Reflex avec un volume de 21L et un accord à 82Hz. La fréquence de coupure est de 78Hz à -3dB et d’environs 95Hz à 0bD.

Au niveau du rendement la simulation donne 96dB pour 1W. A la puissance max de l’Ampli soit 220W on doit obtenir plus de 119dB.

Concernant l’élongation, jusqu’à 70Hz elle reste en dessous de la limite même à puissance maximale. On note qu’il est préférable de raccorder au-dessus de 70Hz. Dans mon cas je prévois de raccorder à 100Hz.

 

Concernant l'évent, la dimension minimum était grande et difficile à loger sur la façade. J'ai donc décidé d'en monter 2. Diamètre 65mm et longueur 100mm. Nous avons 34m/s à 74Hz. Ça pourrait être mieux mais ce n'est pas un problème.

Haut médium et aigues:

 

Le registre haut médium et aiguë est confié à une compression JBL 2426J :

 

Les critères de choix du moteur ont été :

 

  • Le diamètre de 1 pouce afin d'être sûre de pouvoir monter correctement dans l’aiguë.
  • Le facteur de force élevé avec un BL de 9,3.
  • Le modèle en 16 Ω (J) pour atténuer le rendement de base et diminuer au maximum les distorsions harmoniques.
  • L'acheter à "La maison du haut parleur" et bénéficier d'une modification particulière améliorant le niveau des aigues (extension MOD).
  • Le fait de l'avoir écouté à plusieurs reprises dans des enceintes professionnelles et audiophile.

Le pavillon :

 

Les pavillons préconisés par JBL pour le moteur 2426 sont tous énormes. Je n'avais pas besoin d'une ouverture aussi grande car je voulais que le moteur travail au-dessus de 1500Hz. De plus je ne savais pas comment intégrer ces pavillons dans l'enceinte et ne trouve pas cela forcément très esthétique. Je ne trouve pas très logique non plus de transformer les ondes sonores sortant d'une membrane circulaire vers un pavillon rectangulaire.

 

Les pavillons ronds me semblent beaucoup plus logique et surtout très esthétiques.

 

Après avoir écouté un moteur de chez BMS PRO sur un pavillon circulaire de "La maison du haut parleur", je suis tombé amoureux et n'ai plus voulu me lancer dans aucun autre amalgame sans connaître le résultat à l'avance.

 

Ils mon conseillé ce pavillon et assuré qu'il prendrait toute sa dimension avec le JBL 2426.

 

La Caisse :

 

La caisse est la même que la version V1. Seul la charge médium oblige à revoir le volume restant pour les basses afin de modifier l'évent. 240L au lieur de 250L rien de bien méchant!

 

La réalisation :

 

La caisse est la même de l'enceinte principale V1. La façade est modifiée. Provisoirement pour les essais une planche de contre plaqué vient boucher l'emplacement de l'ancien médium MONACOR SP-30 PATC en diamètre 300mm afin de pouvoir monter le nouveau PHL 3431 en diamètre 250mm.

 

La caisson médium de 21L est réalisé en contre plaqué de 12mm. Quant au pavillon il vient se loger à l'emplacement du BEYMA CP25 avec une découpe plus grande. Je dois reconnaitre que cette nouvelle version de l'enceinte principale arrive à termes sans trop de modification.

Les évents :

 

L'évent principal est toujours le même hormis une petite découpe sur le dessus car le pavillon venait mordre un peu trop bas. Changement de look et on peint tout en noir satiné.

 

Les évents pour le médium sont basés sur le même principe. La dimension minimum était grande et difficile à loger sur la façade. J'ai donc décidé d'en monter 2.

 

Accessoires :

 

Pour les accessoires rien de nouveau par rapport à l'enceinte principale V1.

Résultat d'écoute :

 

Je vous invite à rejoindre les pages du SYSTEME V5 pour la version DCX en analogique et SYSTEME V6 pour la version DCX numérique avec contrôle de volume 6 canaux.