SYSTÈME V5

 

 

 

Introduction :

 

Après avoir réalisé le système V4 et mes premières enceintes DIY j’ai passé près de deux ans à jouer avec mon DCX afin d’arriver au réglage parfait. Cela m’a permis de déceler et d'optimiser des points faibles comme le dimensionnement de l’évent, les vibrations de la caisse ou des résonances internes et de la pièce.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans toute chaine aussitôt que l’on remplace le maillon faible on en trouve un autre.

Dans mon cas l’élément compromettant toute évolution n’était pas la source mais plutôt l’émetteur. Il devenait de plus en plus évident que les hauts parleurs étaient le maillon faible.

 

C’est ainsi qu’est naît le projet V2 des enceintes principales

 

Enceintes principale :

 

A la recherche d’un son pure je me suis penché sur les compressions. Ces moteurs étranges et peu ordinaire étaient pour moi un vrai mystère et c’est bien cela qui a éveillé ma curiosité.

 

Comme rien ne vaut mieux qu’une écoute sur le terrain, je me suis déplacé à la maison du haut-parleur à LYON afin d’en juger par moi-même. Je dois souligner que ce magasin a l’aspect d’un centre expérimental est exceptionnel. L’accueil est chaud, les conseils sont riches, on s’y sent bien à ne plus vouloir partir. J’y suis resté une matinée complète à écouter différents systèmes.

 

J’ai découvert des sons nouveaux et 2 évidences sont apparu :

  • La compression montée sur pavillon est a solution dans le haut médium-aiguë
  • Un haut-parleur de qualité dans le bas médium est d’une importance capitale

 

Ce jour-là je suis reparti avec le matos sous le bras avec qu’une seule envie : Le monter chez moi !

 

Je vous invite à consulter plus en détail la page dédiée à l’élaboration de l’enceinte V2

 

Autres éléments de la chaine :

 

Tous les autres éléments de la chaine restent inchangés et il est alors facile d’établir une comparaison avec le système précédent.

 

 

 

Conclusion :

 

Encore une fois c’est une surprise mais celle ci est vraiment de taille. La pureté du haut-médium est surprenante, le bas médium est présent et l’ensemble joue en harmonie avec beaucoup de réalisme. Le son est naturel avec des aigues dans le haut du spectre moins présent qu'avec le BEYMA CP25. C'est un peu déroutant au premier abord mais avec le temps on s'y habitue et on apprécie.

 

En conclusion je dirais que ce système est très homogène avec une grande précision dans les sonorités. La puissance et la dynamique sont toujours les points forts du systeme audio mais avec des sons beaucoup plus neutres et doux.

 

Une parfaite réussite.